Ma Santé 2022 annonce-t-il la mort du contrat d’exercice libéral?

Chacun a pu entendre le discours du Président de la République annonçant une réorganisation d’ampleur du système de santé. En particulier l’un des axes majeurs est de substituer à l’exercice médical tel qu’on le connaît un exercice territorial. Citons, inter alios, «  L’inscription des professionnels dans un cadre d’exercice coordonné et la participation effective aux…

Conséquences de la cessation définitive d’un établissement ou service médico-social sur la dévolution de l’actif

CE, 26 mars 2018, n°404819, Association Le Colombier Rappelons les obligations pesant sur les gestionnaires d’établissements et de services faisant l’objet d’une mesure de cessation d’activité définitive et visant à éviter leur enrichissement au détriment des finances publiques ou des usagers et à faciliter la reprise de l’activité par un nouveau gestionnaire (article L. 313-19…

Journée de rentrée du CNPS 2018 : Les libéraux de santé doivent-ils être des offreurs de santé ?

Me Laurent Houdart interviendra avec le président du CNPS, François Blanchecotte pour répondre à la question ; Au-delà de la SISA et des CPTS, faut-il inventer de nouvelles formes juridiques ? Faut-il légiférer ? Sujet brûlant d’actualité à l’heure où le Président de la République déclare vouloir créer plus de 2000 maisons de santé et 1000 CPTS pour…

TAXE FONCIÈRE ET PPP : UN PARTENAIRE AVERTI EN VAUT DEUX

Les établissements publics de santé disposent, sur le fondement de l’article 1382 1° du Code Général des Impôts[1], d’une exonération de taxe foncière sur les propriétés bâties, s’ils remplissent les trois conditions cumulatives visées par cette disposition : Être une propriété publique Affecter le bâtiment à un service public ou d’utilité générale Et le bâtiment…