Fondateur du Cabinet Houdart et Associés en 1987, Laurent Houdart assiste, conseille et représente nombres d’opérateurs publics comme privés au sein du monde sanitaire et médico-social depuis plus de 20 ans.Après avoir contribué à l’émergence d’un « Droit de la coopération sanitaire et médico-sociale », il consacre aujourd’hui une part importante de son activité à l’accompagnement des établissements de santé publics comme privés dans la restructuration de l’offre de soins (fusions, transferts partiel d’activité, coopération publique & privé, …). Expert juridique reconnu dans le secteur sanitaire comme médico-social, il est régulièrement saisi pour des missions spécifiques sur des projets et ou opérations complexes (Ministère de la santé, Ministère des affaires étrangères, Fédération hospitalière de France, AP-HM,…).Il ne délaisse pas pour autant son activité plaidante et représente les établissements publics de santé à l’occasion d’affaires pénales à résonance nationale.Souhaitant apporter son expérience au monde associatif et plus particulièrement aux personnes en situation de fragilité, il est depuis 2015 Président de la Fédération des luttes contre la maltraitance qui regroupe 1200 bénévoles et 55 centres et reçoit plus de 33000 appels par an.

FLASH DROIT&SANTÉ : Les enjeux des PIMM

  A l’orée de la nouvelle année, Laurent Houdart, fondateur du cabinet Houdart et Associés, présente les enjeux des plateaux d’imagerie médicale mutualisés (PIMM ; art. 113 de la loi du 26 janvier 2016) qui devraient se développer en 2018. Cette nouvelle forme de coopération entre établissements de santé et professionnels médicaux qui autorise de…

GHT, UN AN APRÈS : SORTIR DE L’IMPASSE ! NOS PROPOSITIONS

Il y a un an, 135 conventions constitutives de GHT étaient approuvées par les directeurs généraux des ARS. Succès incontestable pour la ministre, Mme Marisol Touraine qui n’avait accepté aucun report allant jusqu’à inverser l’ordre préconisé par le législateur de commencer par établir  le projet médical partagé pour rédiger ensuite  la convention constitutive. Ainsi, au 1…

LES GCS « ARTICLE 108 » : UN PERMIS D’EXPLOITER QUI DEMANDE UNE MINUTIEUSE MISE AU POINT

Nous abordons le cinquième chapitre de notre décryptage de l’ordonnance du 12 janvier 2017, consacré cette semaine aux GCS dits « article 108 ». Ce dernier avatar des GCS dédiés aux activités de soins  a été créé par le législateur et le gouvernement dans l’objectif de « clarifier les modalités de détention et d’exploitation d’autorisations,…

1er janvier GHT et mise en oeuvre des fonctions déléguées : Attention danger !

Les premiers mois de la mise en oeuvre des GHT ont suscité de nombreuses interrogations opérationnelles Celle qui concerne le transfert de compétences et de responsabilités sur les fonctions déléguées est sans doute celle qui mobilise le plus fortement le monde hospitalier… Pour consulter l’article de Me HOUDART et Me LESNE, cliquez sur le document ci-dessous:…

GHT ET FONCTION ACHATS : UNE BOMBE A FRAGMENTATION ?

  De tous les bouleversements créés par le GHT, la délégation de la «fonction achats»  au bénéfice de l’établissement support est certainement l’un des plus importants et des plus lourds de conséquences dans la gestion quotidienne des hôpitaux. Pour consulter l’analyse complète de Me HOUDART et Me COSTE, cliquez sur le document ci-dessous: NEWSLETTER GHT…