Enjeux de santé au travail à l'ère des ght et post covid

ENJEUX DE SANTÉ AU TRAVAIL À L’ÈRE DU GHT ET DE L’APRÈS-COVID

Publié le 21 septembre 2021 par Me Caroline Lesné

 

Jean Bodin ne disait-il pas : « Il n’y a richesse ni force que d’hommes » ? Les accords du Ségur de la santé, signés le 13 juillet 2020, ont répondu à une attente légitime des hospitaliers : voir enfin actée la revalorisation de leur carrière et de leur rémunération, pour un travail au service des patients dont tout un chacun, depuis le début de la pandémie, reconnaît le caractère indispensable au bien commun. Si cette reconnaissance marque une avancée salutaire, elle constitue davantage un commencement qu’un aboutissement. L’aspect rémunératoire n’est qu’un aspect des enjeux de la gestion des ressources humaines hospitalière en matière d’attractivité et de fidélisation. La crise sanitaire met en exergue la nécessité première de placer, au centre de la GRH, les enjeux de santé au travail et de qualité de vie au travail.

 

Elle a en effet porté à leur paroxysme les rythmes de travail effrénés, les contraintes logistiques, les problématiques de gestion d’absentéisme ainsi que les tensions psychologiques liées aux situations éprouvantes d’accompagnement de patients, parfois très lourds, dans un contexte pandémique. L’ensemble des rapports publiés ces dernières années conduisent au même constat : il est indispensable d’intégrer, dans notre politique de santé publique, le suivi de la santé au travail et la prévention des risques professionnels. Reviennent à l’esprit, avec toute leur acuité, les préconisations du protocole d’accord relatif à la prévention des risques psychosociaux dans la fonction publique (22 octobre 2013) et plus encore celles du rapport « Santé, sécurité, qualité de vie au travail dans la fonction publique : un devoir, une urgence, une chance ».

Les démarches de prévention des risques professionnels constituent véritablement un enjeu. En faisant des conditions de travail et de la politique managériale une priorité, le lien entre performance économique et performance sociale est une évidence. Un professionnel de santé assurera d’autant mieux la qualité et la sécurité des soins qu’il se sent bien dans son emploi et son environnement de travail. L’enjeu est d’autant plus (…)

 

La suite de l’article, initialement publié dans la Revue Hospitalière, est disponible au téléchargement au format PDF en suivant ce lien.

Caroline LESNÉ est avocat associé et Responsable du département Fonction publique du pôle social. Elle accompagne depuis 12 ans les établissements de santé. Encadrant une équipe d’avocats spécialisés, Maître Lesné conseille quotidiennement les directions d’établissements sur leurs projets et leur stratégie tant au plan individuel que collectif de leur GRH notamment dans le cadre des regroupements et coopérations. Elle les représente et les assiste devant les juridictions administratives et judiciaires et assure par ailleurs des formations, Outre des compétences aguerries en droit de la fonction publique, Maître Lesné délivre une expertise poussée en droit statutaire des médecins et des conseils en gestion stratégique notamment dans le cadre des différentes formes de coopération.
Elle intervient également tant en conseil qu’en représentation en justice en droit du travail auprès d’opérateurs de droit privé et en droit de la sécurité sociale.