jurisprudence judiciaire
Partager l'article



*


Informations sur la gestion de vos données




Exposition des salariés à des agents biologiques et obligation de l’employeur en matière de prévention des risques  

Article rédigé par Alice Agard et Guillaume Champenois

Cour de cassation, chambre sociale, 7 décembre 2022 (n°21-19.454)

Dans un arrêt en date du 7 décembre 2022, la Chambre sociale de la Cour de cassation avait à interpréter l’article R 4424-3 du code du travail. Ce dernier expose une série de mesures qui doivent être prises pour réduire l’exposition des travailleurs à un agent biologique dangereux lorsqu’elle ne peut être évitée.

En l’espèce, une association d’aide à domicile imposait le port de masques FFP2 aux salariés intervenant au domicile d’une personne positive à la covid-19 ou symptomatique et de masques chirurgicaux aux salariés en contact avec des clients asymptomatiques ou négatifs. L’inspecteur du travail souhaitait quant à lui la généralisation de l’obligation de port de masques FFP2.

La haute juridiction rejette la demande de l’inspecteur du travail et confirme le raisonnement de la cour d’appel jugeant que « la fourniture de masques FFP2 et FFP3 n’était pas obligatoire ou même recommandée dans le secteur de l’aide à domicile au profit de bénéficiaires non positifs au Covid-19 ou ne présentant pas de symptômes ». Dès lors, la mise à disposition par l’employeur d’un masque FFP2 aux salariés intervenant au domicile d’une personne positive ou symptomatique était de nature à réduire l’exposition au Covid-19, conformément à l’article R 4424-3.

 

ARTICLES EN LIEN

24 Jan: Compétence de saisine du juge des référés par l’inspecteur du travail : les récentes précisions de la chambre sociale

Dans un arrêt du 7 décembre 2022, la Cour de cassation a jugé recevable l’action d’un inspecteur du travail à l’encontre d’une association d’aide à la personne aux fins de voir limiter le risque d’exposition de ses salariés à un agent biologique.

23 Déc: Période d’astreinte et requalification en temps de travail effectif : une appréciation indispensable de l’intensité des contraintes imposées au salarié

Dans un arrêt du 26 octobre dernier, la Cour de cassation a précisé les critères d’appréciation permettant de requalifier une période d’astreinte en temps de travail effectif.

12 Déc: Licenciement économique pour cessation d’activité d’une entreprise et état de santé d’un salarié : les dernières précisions de la chambre sociale

Dans un arrêt du 26 octobre dernier, la chambre sociale de la cour de cassation a pu apporter des précisions en cas de litige relatif aux motifs d’un licenciement.

17 Juin: Nullité du licenciement pour violation du statut protecteur : quelle indemnisation en cas de départ à la retraite du salarié protégé ?

Le 18 mai 2022, la chambre sociale a précisé l’indemnisation lorsqu’à la suite d’un licenciement jugé nul, le salarié protégé fait valoir ses droits à la retraite.

15 Juin: Réparation du préjudice d’anxiété en cas d’exposition à l’amiante : précisions du conseil d’état

Dans un avis du 19 avril 2022, le Conseil d’Etat a précisé les modalités de réparation du préjudice d’anxiété résultant d’une exposition à l’amiante.

15 Juin: Inaptitude médicale et reclassement : application dans le temps de la loi “Travail” du 8 août 2016

Le 11 mai dernier, la Cour de cassation a précisé l’application dans le temps de la loi “Travail” du 8 aout 2016 s’agissant du reclassement d’un salarié en cas d’inaptitude médicale.